Comment utiliser les tisanes au quotidien

Nov 23, 2020Naturopathie

En tant que naturopathe je suis amenée à parler relativement souvent de tisanes ou de plantes en général mais je me rends compte que c’est un concept assez flou en dehors du cliché de la tisane de mamie. Sortez vos carnets, c’est parti pour le cours:

La phytologie c’est l’utilisation des plantes que ce soit en préventif ou en curatif. On peut les trouver sous forme de vrac ou sachet pour les tisanes, en gélule, teinture-mère ou en ampoule.

On considère qu’une tisane aura des effets thérapeutique à partir de 2 tasses (50cl) mais on peut aller jusqu’à 4 tasses par jour (1litre).
Je recommande les tisanes lors de mes consultations car elles sont beaucoup plus efficaces et moins couteuses que les gélules. Le reste des formes peut être intéressant si on cours toute la journée et qu’on a pas le temps de se poser avec nos 3 tasses de tisanes… Mais je pense que l’on peut toujours s’adapter, et qu’avec un peu d’organisation tout est possible.

La tisane pour les pressés du bulbe: 
Si vous devez consommer 3 tasses par jour d’une plante, il suffit de les préparer au même moment. Faites l’équivalent des 3 tasses  le matin et mettez tout ca dans un thermos. Vous pouvez même vaquer à vos occupations pendant que les plantes infusent.
C’est vraiment un pli à prendre mais après ca devient automatique !

Les plantes en poudre sont de bonnes alternatives aux tisanes également. C’est souvent plus apprécié des enfants et ca passe nickel dans la compote 🙂
On préconise 3 semaines de cures puis 1 semaine d’arrêt puis rebelotte. Ou alors 5 jours sur 7 (cure la semaine puis pause le week-end).
Si vous pouvez acheter vos plantes en vrac, vous pourrez doser un peu plus et elles seront de meilleures qualités (exit la tisane ventre plat de chez auchan).

Ce n’est pas parce que c’est naturel que c’est anodin et sans danger. Les principes actifs de la plante peuvent altérer certains médicaments et certaines plantes peuvent avoir des effets non désirés comme faire monter la tension par exemple, renseignez vous bien avant d’en consommer.

  

Quelques plantes et leurs bienfaits:

Pour  bien dormir: le tilleul en tisane, la lavande en huile essentielle…

Pour les état gripaux: le ravintsara et l’eucalyptus en huile essentielle, l’échinacée en macérat, le tea tree,
Mal de gorge : le thym et l’aigremoine en tisane…

Pour une meilleure digestion: la menthe poivrée, la mélisse, la badiane, la camomille en tisane.

Pour le foie: le romarin, l’artichaut, la boldo, la fumeterre et le chardon-marie en tisane.

Pour soutenir les reins: tisanes d’ortie, bouleau, reine des prés, le pissenlit…

Contre la constipation: tisane de mauve, séné, la guimauve le gingembre…

Pour les cycles menstruels douloureux : le framboisier. En tisanes avec les feuilles. La fleur d’hibiscus.

Les tips en plus:

– Buvez de l’eau. La plupart des tisanes sont diurétiques et donc utilisent plus d’eau pour l’élimination que ce que la tasse vous apporte.
Le corps aime bien faire des réserves quand il est en manque d’eau, il fera de la retention d’eau et donc de la cellulite et des poches sous les yeux… pas terrible!

Buvez vos tisanes la journée avant 19h, sinon bonjour les réveils nocturnes ! Si vous avez des plantes pour le sommeil ou la digestion, vous pouvez consommer une tasse de 15cl le soir, elle sera plus concentrée et ne vous reveillera pas la nuit.

Le mode d’emploi:

Les infusions ne sont utilisées qu’avec les fleurs et les feuilles fines, on met de l’eau chaude sur son sachet ou sa boule remplie de plante et on laisse infuser 5à à 10 minutes.

Pour la décoction on utilise les racines, écorces ou les feuilles épaisses. Il suffit de mettre la plante dans une casserole d’eau froide, de porter à ébullition pendant 2 minutes pour les feuilles (ortie par ex) et pour les parties plus épaisses comme l’aubier de tilleul il faut laisser bouillir 5 à 10 minutes puis sortir du feu et laisser infuser encore 5 minutes avant de filtrer.

Prenez soin de vous,
La mangeuse de graines