Plaque rouge sur le corps et cortisone: Red Skin Syndrome

Jan 31, 2022Naturopathie

Lors des rendez-vous chez les dermatologues, la cortisone est souvent considérée comme une crème magique pour l’eczéma. Mais la cortisone mal utilisée présente des risques, même par voie cutanée. Un excès de corticoïdes a tendance à déstabiliser le système immunitaire et ainsi provoquer de nouvelles allergies, déclencher de l’asthme, dégrader l’état de la peau sur le long terme en la rendant plus fine etc.

Le corps devient de plus en plus sensible, et une addiction à la cortisone se développe : c’est ce qu’on appelle “Red skin syndrome” ou “syndrome de la peau rouge” aussi connu sous le nom de Topical Steroid Withdrawal – addiction à la cortisone).

Beaucoup de personnes confondent les effets de ce syndrome avec l’eczéma. Dès qu’ils arrêtent l’application de crème cortisone la dépendance crée une flambée qui appelle de nouveau à mettre des corticoïdes. C’est un cercle vicieux.

Une fois l’addiction déclarée, il est nécessaire de faire un sevrage long (entre 4 mois et plusieurs années) et douloureux afin que le système immunitaire s’équilibre à nouveau et ainsi retrouver son état initial, avoir moins d’allergies et moins de plaques, moins d’inflammation.

L’effet rebond arrive dès les premiers jours après l’arrêt de la cortisone, les plaques d’eczéma refont leur apparition et peuvent s’étendre encore plus.

La peau se dégrade: plaque rouge sur le corps, inflammation, démangeaison, suintements, lésions, ganglions, desquamations…

En naturopathie on considère que le corps expulse les toxines liées au sevrage et au traitement à ce moment là. C’est pour ca que les symptômes sont pires. Comme un drogué qui aurait besoin de sa dose, le sevrage est douloureux. 

Les médecins européens ne sont pas ou peu formés par rapport à ce soucis et ont donc tendance à dire que ce sont des bêtises mais des articles dans les revues médicales ont été publiées sur le sujet.

Il existe des spécialistes du syndrome de la peau rouge aux Etats- Unis, Australie et au Japon, où un service hospitalier propose d’accompagner le sevrage.

Un documentaire vient juste de voir le jour aux Etats-unis et il y a même des sous-titres en français:

Il existe un protocole, le NMT.

Soit NO MOISTURIZERS TREATMENT, “le traitement sans hydratation”.
Il a été crée par le Docteur japonais Kenji Sato pour atténuer et faire disparaitre les effets de l’addiction aux corticoïdes. Il dirige une clinique où les patients sont admis et guéris en 3 mois.

En voici les grandes lignes:

– Ne rien mettre sur la peau: plus de crèmes, d’huile…
– Ne pas retirer les peaux et essuyer les suintements.
– Dormir à partir de 22h (22h-2H sont les “happy hours” de la régénération de la peau).
– Ne pas s’exposer aux rayons du soleil.
– Limiter son apport d’eau: il y a une limite d’eau à respecter, le premier mois il ne faut pas dépasser 1-1,20L par jour (eau de boisson + alimentation).
– Diminuer les bains / douches. Les patients hospitalisés à l’hôpital Hannan Chuo prennent généralement une douche tous les 3 à 4 jours et aucune douche lorsque les symptômes sont graves.
– Alimentation saine & variée

Le NMT sert à vaincre l’addiction au corticoïdes mais ne change rien à l’eczéma, le travail sera différent si vous en avez encore après le RSS.

Ne faites pas ce protocole seuls, faites vous accompagner. 

Ebook Bye bye l'eczéma

 

Un ebook pour comprendre la cause de la maladie et vous donner toutes les clés pour vous en débarrasser. Il ne remplace pas une consultation car l’individualisation est pour moi le plus important. Il donne cependant tout ce dont vous avez besoin pour vous débarrasser de l’eczéma de façon autonome.

Je suis Cloé Erbin, Naturopathe vitaliste spécialisée dans l'eczéma et les troubles de la peau.

Je vous accompagne lors de consultations et de suivis mensuels pour vous aider à retrouver votre bien-être ou le conserver.